L'Analyse TriDimensionnelle

" Théorie et praxis du lien qui libère "

Myriam Goffard

L’Analyse TriDimensionnelle « ATD » est une méthode analytique intégrative fondée à partir des fondamentaux de la psychanalyse (post Lacanienne). L’ATD a pour souci de prendre en considération la personne dans sa globalité et sa singularité. Elle est fondée sur une anthropologie ternaire et favorise un nouage de nos potentialités physiques, psychiques et existentielles.

Au fondement de l’Analyse TriDimensionnelle® : la reconnaissance du Sujet, de ses qualités, de ses potentialités, en questionnant la complexité de l’être humain au regard de ses différentes dimensions : soma, psyché, pneuma (corps, âme, esprit).

La méthode apporte une éthique du « vivre ensemble ».

Elle offre un regard qui restaure la valeur de chacun, ses capacités, ses compétences et de la relation en elle-même.

Elle remet en avant la dignité de la personne, ses ressources et ses capacités de souplesse face aux enjeux auxquels elle peut être confrontée.

Son champ est la clinique intégrative orientée par la psychanalyse et sa boussole clinique est le nœud boromméen de Lacan.

Fondée sur une anthropologie riche et éclairante, elle articule diverses théories à partir d’une réflexion philosophique, psychanalytique, systémique et transactionnaliste.

Elle vise à dépasser les clivages actuels en prenant en compte l’apport des nouvelles recherches en neurosciences et en psychologie, tout en intégrant les aspirations profondes du Sujet à être entendu dans sa vérité et sa manière particulière de pouvoir tenir au monde à partir de ses ressources d’être vivant.

L’ATD® porte un regard vivifiant sur tout être humain, elle a pour visée d’apporter des modalités pour des liens sociaux pacifiés et de permettre un lien qui libère.

Elle est conçue pour tous ceux qui aspirent à une vie fondée sur la liberté d’être au plus proche de soi dans une qualité de relation avec les autres.

Cette conception ternaire à été régulièrement pensée par la philosophie, l’anthropologie… C’est à partir de cette vision globale que le Dr Hahnemann (père de l’homéopathie) et le Dr E. Bach (les Fleurs de Bach) – par exemple – ont approché leurs patients.

Dans le champ psychanalytique l’ATD fonde une méthode d’analyse et de soin qui aborde la souffrance comme effet de nouage des différentes dimensions, physique, psychique et existentielle. Elle appréhende l’être humain non pas limité à un symptôme mais dans sa globalité. Il s’agit donc d’une conception holistique qui considère l’être humain comme étant une unité corps-âme-esprit, animé par une instance en recherche de profondeur, de sens pour sa vie.

Stéphanie Davin anime et supervise des modules de formation

Cycle 1 et Cycle 2 en ATD®

créés et dirigés par Myriam Goffard, fondatrice de Analyse TriDimensionnelle®.

Ces formations s’inscrivent dans le cursus certifiant et qualifiant de l’école à la psychothérapie et au coaching : IeA et de l’Institut de Formation aux Métiers de l’Accompagnement : In@formea, elles peuvent également ce suivre en candidat libre.

Espace de Consulting en Analyse TriDimensionnelle à Hyères

Sur Rendez-vous

Je vous reçois à Hyères dans le Var (83400)

1177 route de Toulon « Espace entreprises Saint Gervais »

Possibilité de séance téléphonique et via skype.

Déplacement possible pour :

le coaching, le consulting en entreprise, l’analyse de pratiques professionnelles en institutions et les formations en ATD® sur site.

Conformité

Conformément à la loi,  et ce malgré mes 7 années d’études initiales et ma formation professionnelle permanente (depuis 2005),

je ne peux pas dire que je suis psychothérapeute.

J’exerce en tant qu’Analyste TriDimensionnel®, Psychanalyste en Analyse intégrative et vous propose

des séances de thérapie individuelle (adulte, adolescent et enfant),

de thérapie de couple et de thérapie familiale, à Hyères.

Je tente donc de vous présenter sur ce site ma pratique de l’Accompagnement thérapeutique, ainsi que mes activités de Sophrologue certifiée et de consultante Coach en Management, en espérant vous partager mon éthique de manière claire et ma passion pour ce métier de la Relation d’Aide qui m’anime tant, afin que votre choix soit éclairé et votre démarche pacifiée.

La loi de 2004 relative à la politique de santé publique a modifié la situation de la psychothérapie en France. La profession n’est certes pas réglementée, en revanche le titre de psychothérapeute est désormais réservé aux psychologues et, sous certaines conditions, aux psychanalystes et aux médecins.

– Loi n° 2004-806 du 9 août 2004, article n°52 relative à la politique de santé publique, – Décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute, – Arrêté du 8 juin 2010 relatif à la formation en psychopathologie clinique conduisant au titre de psychothérapeute, – Arrêté du 9 juin 2010 relatif aux demandes d’inscription au registre national des psychothérapeutes, – Décret n° 2012-695 du 7 mai 2012 modifiant le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute.

Conformément à la loi, et ce malgré mes 7 années d’études, ma formation professionnelle permanente associée à ma psychothérapie analytique personnelle en individuel et en groupe, depuis 2005, je ne peux donc pas utiliser le titre de psychothérapeute.

Je suis Analyste TriDimensionnel®, Psychanalyste, Pneumathérapeute et Sophrologue certifiée RNCP – dans le champ de la thérapie et du développement personnel, Consultante coach en Management du Sujet – dans le champ du développement des compétences professionnelles, Formatrice et Superviseur pour la posture des métiers de l’Accompagnement – dans le champ de la formation professionnelle continue.

Le cadre juridique de la santé mentale – article wikipedia

Je vous copie ici le texte du site de l’ACP-FRANCE qui explique bien le déroulement des faits.

Que dit la loi ? 

Elle réserve l’usage du titre de psychothérapeute aux psychologues, aux médecins et aux psychanalystes (sous certaines conditions de connaissances en psychopathologie et après un long stage pratique).

Autrement dit, les personnes se formant à la psychothérapie (durant un cursus long et coûteux, de 5 à 7 ans) ne sont plus autorisées à se prévaloir du titre de psychothérapeute.

La loi trouve son origine dans une proposition d’amendement de la part du député Bernard Accoyer visant à réglementer la profession de psychothérapeute. M. Accoyer, médecin, pensait qu’il était judicieux de réserver cette profession aux psychologues et aux médecins.

Ce besoin de médicaliser la psychothérapie n’est pas nouveau. Cela fait plus d’un siècle que la bataille se poursuit. On se souvient qu’en son temps Freud lutta contre cette tendance. Puis ce fut au tour de Carl Rogers, aux Etats-Unis, qui lutta pour que la psychothérapie ne rentre pas dans un modèle médical. La principale revendication, à niveau international, est que le métier de psychothérapeute soit accessible à toutes sortes de profils et que la psychothérapie devienne une profession autonome et spécifique.

Avant la loi de 2004, la pratique de la psychothérapie était libre en France et n’importe qui pouvait se dire psychothérapeute. Il y a avait effectivement un vide juridique. C’est la raison pour laquelle nos organisations professionnelles, conscientes des risques de dérives, avaient commencé à réguler la profession, sous l’impulsion en France de l’AFFOP et de la FF2P et au niveau européen sous l’égide de l’EAP (European Association for Psychotherapy). Cette dernière créa dans ce but le Certificat Européen de Psychothérapie (CEP) qui définit ce qu’est la psychothérapie et précise des conditions strictes pour devenir psychothérapeute.

L’amendement Accoyer a provoqué une vive opposition de la part des psychothérapeutes et des psychanalystes. Mais malgré les efforts de nos fédérations professionnelles, l’amendement a été voté, et la loi protège désormais l’utilisation du titre de psychothérapeute.

Dans l’attente du décret d’application, les discussions avec le gouvernement se sont poursuivies pour essayer d’influer une dernière fois sur les textes réglementaires ; mais peine perdue. Le décret a finalement été publié six ans après la loi, en 2010.

Lien vers legifrance

lien vers psychologies mag

Lien vers le site de l’Espace ATD France

La spécificité de l’Analyse TriDimensionnelle® est d’avoir d’abord pensé l’être humain (anthropologie) avant de proposer une compréhension de son fonctionnement et d’apporter sa contribution pour des modalités d’Accompagnement au plus proche de sa complexité.

Créée par Myriam GOFFARD dès 1989, l’ATD® propose une nouvelle compréhension du fonctionnement du Sujet et de ses enjeux dans le lien social et professionnel à travers une théorie et une action thérapeutique analytique intégrative et esthésique.

Fondée sur une anthropologie riche et éclairante, elle est une méthode analytique et intégrative articulant diverses théories à partir d’une réflexion philosophique, psychanalytique, systémique et transactionnaliste. Elle vise à dépasser les clivages actuels en prenant en compte l’apport des nouvelles recherches en neurosciences et en psychologie, tout en intégrant les aspirations profondes du Sujet à être entendu dans sa vérité et sa manière particulière de pouvoir tenir au monde à partir de ses ressources d’être vivant.

Elle tient compte de la complexité de l’être humain en le regardant dans sa globalité : soma, psyché, pneuma (corps, âme, esprit) et propose une modélisation théorique et pratique de la pensée ternaire, avec pour boussole clinique le nœud borroméen de J. Lacan, ce qui permet d’éviter les effets délétères d’une pensée binaire et le prima d’une instance sur une autre.

L’ATD® est une discipline de la psychanalyse intégrative et a pour spécificité de proposer une relecture de la psychanalyse vivifiante et innovante orientée par la pulsion du Sujet (postulat propre à l’ATD® et à son fondement).

Elle répond au besoin de cohérence, de consistance et d’efficacité du futur professionnel souvent seul face à l’intégration dans sa pratique des approches et méthodes multiples dans le champ des sciences humaines. Elle met en cohérence diverses théories du champ de la psychothérapie et du coaching.

Elle a pour visée de favoriser le lien qui est au fondement de tout être humain.