Stéphanie DAVIN

Profession libérale

Exerce la psychanalyse intégrative, l’Analyse TriDimensionnelle®, la sophrologie, la thérapie analytique intégrative, la supervision des pratiques, le coaching consulting en Management, à Hyères dans le Var (83400).

Egalement prestataire de formations pour la posture de l’Accompagnement

Formatrice enregistrée sous le numéro : 93830575383 (cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat).

Entreprise individuelle

Siret : 51113871100011

Assujetti à la TVA : n° FR 84 511138711

Dispensée d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) et au répertoire des métiers (RM)

Téléphone : 0764326459

Mail : stephaniedavin.pro@gmail.com

Adresse : 1177 route de Toulon – 83400 Hyères – France

« Conformément aux articles L.616-1 et R.616-1 du code de la consommation, nous proposons un dispositif de médiation de la consommation. L’entité de médiation retenue est : CNPM – MEDIATION DE LA CONSOMMATION. En cas de litige, vous pouvez déposer votre réclamation sur son site : https://cnpm-mediation-consommation.eu ou par voie postale en écrivant à CNPM – MEDIATION – CONSOMMATION – 23, rue Terrenoire – 42100 SAINT ETIENNE »

Règlement intérieur en lien avec les enjeux de la crise sanitaire

COVID – Article 1 : Informations sur les risques, les gestes barrières et les règles de distanciation :

Tout doit être mis en œuvre pour limiter les contacts physiques rapprochés ou prolongés entre les personnes présentes sur le site.
Pour cela, Stéphanie DAVIN a mis en place des dispositifs d’information relatifs aux comportements à adopter et à la prévention des risques, des gestes barrières et des règles de distanciation à destination de toute personne entrant dans les locaux.

 

En cas de symptôme la personne est priée de ne pas se présenter dans les locaux et d’effectuer sa consultation (thérapie – coaching), supervision ou formation, par visioconférence ou téléphone, si possible.

En cas de non-respect des règles sanitaires énoncées dans l’article 3, l’accès dans les locaux pourra être refuser.

COVID – Article 2 : Consignes de protection collective visant à lutter contre la propagation du COVID-19

Dans les parties communes

  • Mise à disposition de solution hydroalcoolique et antiseptiques dans les locaux et lavage des mains au savon obligatoire à chaque entrée.
  • Mise en place de la meilleure disposition de l’ameublement pour réguler les flux de circulation et respecter la distanciation physique dans l’ensemble des locaux.
  • Entrée et sortie du bâtiment par l’entrée principale avec port du masque obligatoire dès l’entrée.
  • Mise en place d’un hygiaphone (vitre de protection) au bureau de consultation et celui du formateur dans le cadre de la formation.
  • Mise en place de drap de consultation individuel pour chaque patient.
  • Nettoyage à la vapeur quotidien et dès que nécessaire, de l’ensemble de l’ameublement.
  • Limitation de l’accès aux espaces communs, en veillant à respecter la distance de sécurité d’un mètre minimum entre les personnes qui les occupent.
  • Les sanitaires sont accessibles, il est impératif de se laver les mains en entrant et en sortant et de les nettoyer à l’aide du matériel antiseptique après chaque passage.
  • Suppression de la presse, des magazines dans l’espace détente.
  • Aération des locaux régulière (toutes les heures minimum).

Dans le cadre de la formation :

  • Chaque stagiaire doit venir avec son propre gel hydroalcoolique individuel, ainsi qu’avec sa bouteille d’eau individuelle et nominative.
  • Limitation du nombre de participants dans la salle de formation par l’organisation du plan de salle respectant une distance d’1 mètre entre chaque participant.
  • Mise à disposition de lotion antibactérienne et essuie-tout permettant de désinfecter son espace de travail (table, chaise…).

COVID – Article 3 : Consignes de protection individuelle visant à lutter contre la propagation du COVID-19 et déplacements

  • Porter un masque de protection dès l’entrée. Des masques et des gants sont à la disposition, en cas de besoin.
  • Limiter ses déplacements au strict nécessaire, en respectant les distances physiques en vigueur.
  • Désinfecter ses mains dès l’arrivée dans les locaux, en entrant et en sortant des bureaux.
  • Apporter votre tasse/verre/gourde pour vous désaltérer.
  • Laver ses mains avant chaque utilisation de la machine à café, ou tout autre matériel des locaux.

COVID – Article 4 : Nettoyage des locaux

  • L’entretien des locaux est effectué, à la vapeur, plusieurs fois par semaine.
  • Même si le principal mode de transmission de la maladie Covid-19 se fait par l’intermédiaire des gouttelettes émises lors de la toux, d’un éternuement ou d’une discussion à moins d’un mètre d’un sujet infecté, la transmission par des mains sales, souillées au contact de ces surfaces et portées au visage doit être prise en compte. Un nettoyage plus fréquent que le nettoyage habituel des locaux est effectué pour toutes les surfaces en contact avec les mains (poignées de porte, téléphone, imprimante, claviers…).

Annexe COVID – Article 5 : En cas de symptôme – Recommandations selon le protocole national du Ministère du travail du 31/08/2020

 

ISOLEMENT de la personne symptomatique : Isoler la personne symptomatique dans une pièce dédiée et aérée en appliquant immédiatement les gestes barrière, garder une distance raisonnable avec elle (au moins 1 mètre) avec port d’un masque chirurgical.

EVALUATION des signes de gravité : Difficultés à respirer, Pâleur, Sueur, Vertiges

  • En l’absence de signe de gravité, contacter son médecin traitant pour avis médical.
  • Si confirmation d’absence de signes de gravité, organiser son retour à domicile en évitant les transports en commun.
  • En cas de signe de gravité (ex. détresse respiratoire) : Appeler le SAMU Composer le 15 et si le 15 souhaite parler avec le stagiaire symptomatique, mettre le téléphone en haut‐parleur pour éviter l’échange manuel du téléphone. Se présenter, présenter en quelques mots la situation (Covid‐19, pour qui, quels symptômes), donner son numéro de téléphone, préciser la localisation et les moyens d’accès.

Sur Rendez-vous

Je vous reçois à Hyères dans le Var (83400)

1177 route de Toulon « Espace entreprises Saint Gervais »

Possibilité de séance téléphonique et via skype.

Déplacement possible pour :

le coaching, le consulting en entreprise, l’analyse de pratiques professionnelles en institutions et les formations en ATD® sur site.

Conformité

Conformément à la loi,  et ce malgré mes 7 années d’études initiales et ma formation professionnelle permanente (depuis 2005),

je ne peux pas dire que je suis psychothérapeute.

J’exerce en tant qu’Analyste TriDimensionnel®, Psychanalyste en Analyse intégrative et vous propose

des séances de thérapie individuelle (adulte, adolescent et enfant),

de thérapie de couple et de thérapie familiale, à Hyères.

Je tente donc de vous présenter sur ce site ma pratique de l’Accompagnement thérapeutique, ainsi que mes activités de Sophrologue certifiée et de consultante Coach en Management, en espérant vous partager mon éthique de manière claire et ma passion pour ce métier de la Relation d’Aide qui m’anime tant, afin que votre choix soit éclairé et votre démarche pacifiée.

La loi de 2004 relative à la politique de santé publique a modifié la situation de la psychothérapie en France. La profession n’est certes pas réglementée, en revanche le titre de psychothérapeute est désormais réservé aux psychologues et, sous certaines conditions, aux psychanalystes et aux médecins.

– Loi n° 2004-806 du 9 août 2004, article n°52 relative à la politique de santé publique, – Décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute, – Arrêté du 8 juin 2010 relatif à la formation en psychopathologie clinique conduisant au titre de psychothérapeute, – Arrêté du 9 juin 2010 relatif aux demandes d’inscription au registre national des psychothérapeutes, – Décret n° 2012-695 du 7 mai 2012 modifiant le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute.

Conformément à la loi, et ce malgré mes 7 années d’études, ma formation professionnelle permanente associée à ma psychothérapie analytique personnelle en individuel et en groupe, depuis 2005, je ne peux donc pas utiliser le titre de psychothérapeute.

Je suis Analyste TriDimensionnel®, Psychanalyste, Pneumathérapeute et Sophrologue certifiée RNCP – dans le champ de la thérapie et du développement personnel, Consultante coach en Management du Sujet – dans le champ du développement des compétences professionnelles, Formatrice et Superviseur pour la posture des métiers de l’Accompagnement – dans le champ de la formation professionnelle continue.

Le cadre juridique de la santé mentale – article wikipedia

Je vous copie ici le texte du site de l’ACP-FRANCE qui explique bien le déroulement des faits.

Que dit la loi ? 

Elle réserve l’usage du titre de psychothérapeute aux psychologues, aux médecins et aux psychanalystes (sous certaines conditions de connaissances en psychopathologie et après un long stage pratique).

Autrement dit, les personnes se formant à la psychothérapie (durant un cursus long et coûteux, de 5 à 7 ans) ne sont plus autorisées à se prévaloir du titre de psychothérapeute.

La loi trouve son origine dans une proposition d’amendement de la part du député Bernard Accoyer visant à réglementer la profession de psychothérapeute. M. Accoyer, médecin, pensait qu’il était judicieux de réserver cette profession aux psychologues et aux médecins.

Ce besoin de médicaliser la psychothérapie n’est pas nouveau. Cela fait plus d’un siècle que la bataille se poursuit. On se souvient qu’en son temps Freud lutta contre cette tendance. Puis ce fut au tour de Carl Rogers, aux Etats-Unis, qui lutta pour que la psychothérapie ne rentre pas dans un modèle médical. La principale revendication, à niveau international, est que le métier de psychothérapeute soit accessible à toutes sortes de profils et que la psychothérapie devienne une profession autonome et spécifique.

Avant la loi de 2004, la pratique de la psychothérapie était libre en France et n’importe qui pouvait se dire psychothérapeute. Il y a avait effectivement un vide juridique. C’est la raison pour laquelle nos organisations professionnelles, conscientes des risques de dérives, avaient commencé à réguler la profession, sous l’impulsion en France de l’AFFOP et de la FF2P et au niveau européen sous l’égide de l’EAP (European Association for Psychotherapy). Cette dernière créa dans ce but le Certificat Européen de Psychothérapie (CEP) qui définit ce qu’est la psychothérapie et précise des conditions strictes pour devenir psychothérapeute.

L’amendement Accoyer a provoqué une vive opposition de la part des psychothérapeutes et des psychanalystes. Mais malgré les efforts de nos fédérations professionnelles, l’amendement a été voté, et la loi protège désormais l’utilisation du titre de psychothérapeute.

Dans l’attente du décret d’application, les discussions avec le gouvernement se sont poursuivies pour essayer d’influer une dernière fois sur les textes réglementaires ; mais peine perdue. Le décret a finalement été publié six ans après la loi, en 2010.

Lien vers legifrance

lien vers psychologies mag

Lien vers le site de l’Espace ATD France

La spécificité de l’Analyse TriDimensionnelle® est d’avoir d’abord pensé l’être humain (anthropologie) avant de proposer une compréhension de son fonctionnement et d’apporter sa contribution pour des modalités d’Accompagnement au plus proche de sa complexité.

Créée par Myriam GOFFARD dès 1989, l’ATD® propose une nouvelle compréhension du fonctionnement du Sujet et de ses enjeux dans le lien social et professionnel à travers une théorie et une action thérapeutique analytique intégrative et esthésique.

Fondée sur une anthropologie riche et éclairante, elle est une méthode analytique et intégrative articulant diverses théories à partir d’une réflexion philosophique, psychanalytique, systémique et transactionnaliste. Elle vise à dépasser les clivages actuels en prenant en compte l’apport des nouvelles recherches en neurosciences et en psychologie, tout en intégrant les aspirations profondes du Sujet à être entendu dans sa vérité et sa manière particulière de pouvoir tenir au monde à partir de ses ressources d’être vivant.

Elle tient compte de la complexité de l’être humain en le regardant dans sa globalité : soma, psyché, pneuma (corps, âme, esprit) et propose une modélisation théorique et pratique de la pensée ternaire, avec pour boussole clinique le nœud borroméen de J. Lacan, ce qui permet d’éviter les effets délétères d’une pensée binaire et le prima d’une instance sur une autre.

L’ATD® est une discipline de la psychanalyse intégrative et a pour spécificité de proposer une relecture de la psychanalyse vivifiante et innovante orientée par la pulsion du Sujet (postulat propre à l’ATD® et à son fondement).

Elle répond au besoin de cohérence, de consistance et d’efficacité du futur professionnel souvent seul face à l’intégration dans sa pratique des approches et méthodes multiples dans le champ des sciences humaines. Elle met en cohérence diverses théories du champ de la psychothérapie et du coaching.

Elle a pour visée de favoriser le lien qui est au fondement de tout être humain.